UNION EUROPÉENNE - Roland Kobia pour remplacer Isabelle Delattre

La nomination de Roland Kobia en tant qu’ambassadeur  de l’UE à Madagascar attend le feu vert de l’État malgache.

L’Union européenne a fait son choix. Le nom de Roland Kobia, en poste en Éthiopie, actuellement, est avancé pour remplacer l’ambassadrice Isabelle Delattre Burger. 

L’information est confirmée. L’Union européenne (UE) a choisi son nouvel ambassadeur à Madagascar. Il s’agit de Roland Kobia, actuel ambassadeur de la délégation de l’UE en Éthiopie.

Une source avisée confie que “l’UE est en attente de son agrément [celui de Roland Kobia] par le gouvernement malgache”. Les règles diplomatiques imposent que la nomination d’un ambassadeur reçoive préalablement l’agrément du pays destinataire. De nationalité belge et francophone, celui qui est actuellement en poste en Éthiopie remplacera Isabelle Delattre Burger, actuelle ambassadrice de l’UE à Madagascar.

Le diplomate sélectionné par Bruxelles pour être le nouveau numéro Un de la délégation de l’UE à Madagascar entrera en scène après une période de friction diplomatique. Celle à qui Roland Kobia est appelé à succéder quitte ses fonctions après que le gouvernement malgache a demandé son rappel. Une demande faite au motif “d’une ingérence dans les affaires internes de Madagascar”. L’actuelle ambassadrice de l’UE a été “convoquée” au ministère des Affaires étrangères au lendemain d’une conférence de presse qu’elle avait tenue le 26 février à Ankorondrano. 

Au beau fixe

Selon les indiscrétions, les propos que la diplomate a tenus durant cette sortie médiatique marquent le point de rupture avec l’administration Rajoelina. Il s’agit notamment de sa prise de position contre l’inscription de la castration chirurgicale des violeurs d’enfants dans le code pénal.

L’ambassadrice Delattre Burger devrait quitter la Grande île incessamment. Et son remplaçant devrait prendre ses fonctions durant le turnover des diplomates européens, en septembre. Durant un petit-déjeuner de presse, le 13 mai, Rafaravavitafika Rasata, ministre des Affaires étrangères, a affirmé que les relations entre Madagascar et l’UE sont au beau fixe, malgré cette demande de rappel de son ambassadrice.

Au niveau local, néanmoins, le départ prématuré de son ambassadrice, arrivée en septembre 2022, a jeté un froid entre la délégation de l’UE et le pouvoir. Ceci, au point que la traditionnelle célébration de la journée de l’Europe à Antananarivo a été déprogrammée cette année. Avec la nomination d’un nouvel ambassadeur, dans la foulée du départ prochain d’Isabelle Delattre Burger, Bruxelles ne tient pas rigueur au gouvernement, du moins sur le plan diplomatique.

Roland Kobia aura, néanmoins, à travailler au réchauffement des relations entre le gouvernement et la délégation de l’UE. Pour cela, il pourra compter sur son parcours. De prime abord, il a des expériences en termes de gestion de crise, de résolution de conflit et de négociation. Avant d’être en poste en Éthiopie, il a été l’envoyé spécial de l’UE pour l’Afghanistan. Il a aussi été membre de l’équipe de médiation du Service européen pour l’action extérieure (SEAE).

 Garry Fabrice Ranaivoson

1 Commentaires

  1. Je suis étonné qu'a chaque fois que l'on parle de l'ancienne ambassadrice de l'UE, les média malgaches font référence a l'ingérence sur les pédophiles mais aucun journaliste n'a le courage de dire la vérité: la principale raison ce sont les critiques de l'UE sur l'utilisation des fonds que l’Europe verse pour la rénovation des routes et qui sont systématiquement détournés. La relation est très loin d'être au beau fixe, l'Etat malgache à définitivement rejoint le club des "républiques bananières". Plus personne en Europe souhaite continuer à gaspiller de l'argent mais tous craignent le "partenaire" à qui irait se vendre le gouvernement malgache si l'Europe arrête enfin le gaspillage stérile que représente l'aide à mada: plus l'Europe donne, plus les malgaches sont pauvres, les routes pourries et les élus corrompus...

    RépondreSupprimer
Plus récente Plus ancienne